Recherches sur LRBEVA.COM :
Lettre Sécurité Alimentaire

Lettre Sécurité Alimentaire : 31


De nouveaux tests pour la détection d’allergènes


Le laboratoire national vétérinaire de Norvège a développé une technique ELISA pour la quantification de parvalbumine par un anticorps polyclonal dirigé contre cette protéine d’une espèce de cabillaud (atlantic cod). Cependant, ce kit nécessite des mises au point avant une commercialisation future, envisagée en 2007.Le sarrasin, ou blé noir (Fagopyrum esculentum) est reconnu comme allergène parmi de nombreuses populations asiatiques : 5% des coréens seraient allergiques au sarrasin, et la présence de sarrasin doit être déclarée au Japon. La firme Elisa Systems Pty Ltd (Brisbane, Australia) a développé un ELISA protéine de sarrasin. Enfin, La FDA a mis au point une méthode de confirmation de présence d’arachide : La détection de peptides de l’allergène Ara h1 par couplage d’une HPLC à une spectrométrie de masse a été obtenue sur du chocolat noir. Cette méthode est jugée par ses auteurs comme étant un moyen non ambigu de confirmation de la présence de protéines d’arachide


Sources : Allergen Bureau et J Agric Food Chem. 2006 Oct 18;54(21)

Version imprimable Version imprimable de cet article


« La Lettre d’information sur la sécurité alimentaire est le fruit d’une collaboration entre le service Conception-Formation-Conseil de Lrbeva et la revue Process Alimentaire. Actuellement, elle est produite par Loïc Roger, Loïc Meunier et François Morel et Pierre Christen de Process alimentaire. Sa formule rédactionnelle, unique en France, associe des articles de fonds rédigés par les consultants Lrbeva, des Dires d’expert et des faits issus d’études scientifiques publiées ou d’études épidémiologiques. Son ton est aussi donné par un Editorial, point de vue sur l’actualité de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Trimestrielle, elle est diffusée uniquement par abonnement avec le magazine Process alimentaire (Editions du Bois Baudry, relations abonnés : 02 99 32 21 21), et est publiée sur le site avec un décalage de trois mois sur la publication papier. »