Recherches sur LRBEVA.COM :
Lettre Sécurité Alimentaire

Lettre Sécurité Alimentaire : 31


Epidémie-Info : Zoonoses en Europe

Campylobactériose sur la première marche

Une augmentation de 7,8% des cas de campylobactérioses : l’EFSA annonce que 198 000 citoyens européens sont concernés par an par cette bactérie, parmi 380 000 infections dites zoonoses (maladies infectieuses transmissibles de l’animal à l’homme). En 2005, la campylobactériose est donc devenue la zoonose la plus fréquente, et a dépassé la salmonellose…
Les espèces associées avec ces infections sont causées principalement par C. jejuni , suivi de C. coli ; mais C. lari, C. fetus, et C. upsaliensis. La maladie est sporadique, et plus rarement épidémique (touchant des collectivités, par voie alimentaire). Une décroissance des campylobactérioses est notée pour la France, comparée aux infections déclarées en 2004. On notera cependant que ce pathogène est mineur en France, avec 2 000 cas confirmés, comparativement au Royaume Uni avec 52 000 cas, et surtout à l’Allemagne où 62 000 cas sont rapportés. Les pays surveillant activement les Campylobacter, identifient une décroissance des échantillons déclarés positifs, avec des taux avoisinant les 20% de positifs aux stades industriels et en distribution. Les aliments les plus touchés sont les viandes de volailles (5 à 50%), puis de porcins (1 à 7%). Mollusques (Belgique), produits laitiers, poissons et végétaux sont plus rarement concernés. Enfin, ce rapport met en évidence, pour la première fois au stade communautaire, les épidémies déclenchées par des denrées alimentaires : 5 311 épidémies alimentaires ont touché 47 251 personnes. Les Campylobacter ont été identifiés comme agents causaux dans 9.2% des épidémies (à comparer à 2% en France), soit une incidence bien plus faible que Salmonella, cause de 65% des épidémies.

Loïc MEUNIER


Source : The EFSA Journal (2006), 94, Federighi M. (ENV Nantes)

Version imprimable Version imprimable de cet article


« La Lettre d’information sur la sécurité alimentaire est le fruit d’une collaboration entre le service Conception-Formation-Conseil de Lrbeva et la revue Process Alimentaire. Actuellement, elle est produite par Loïc Roger, Loïc Meunier et François Morel et Pierre Christen de Process alimentaire. Sa formule rédactionnelle, unique en France, associe des articles de fonds rédigés par les consultants Lrbeva, des Dires d’expert et des faits issus d’études scientifiques publiées ou d’études épidémiologiques. Son ton est aussi donné par un Editorial, point de vue sur l’actualité de la sécurité alimentaire et nutritionnelle. Trimestrielle, elle est diffusée uniquement par abonnement avec le magazine Process alimentaire (Editions du Bois Baudry, relations abonnés : 02 99 32 21 21), et est publiée sur le site avec un décalage de trois mois sur la publication papier. »